référencement Expert comptableSur internet, les cabinets d’Expertise-comptable sont confrontés à la même problématique que leurs clients. Tôt ou tard, ils se poseront cette incontournable question : « comment améliorer la visibilité de mon site dans les moteurs de recherche ? »

En tant qu’ancien Expert-comptable, je sais bien que le site d’un cabinet doit refléter l’image d’une profession sérieuse et respectable en adéquation avec les règles déontologiques édictées par l’Ordre des Experts-comptables. Mais, en tant qu’ Expert en référencement à PERPIGNAN, je vais devoir vous convaincre que votre site internet est, avant tout, un véritable outil de communication dont le but est d’être visible, attractif et performant.

L’objectif de cet article sera de vous fournir les principaux outils marketings afin de positionner le site de votre cabinet dans les premières lignes de Google sur les requêtes souhaitées.

Pour ce faire, nous allons vérifier la compatibilité de votre site avec les préconisations connues de Google : Auditons !

Pour être efficace, cet audit doit porter sur les trois principaux critères conditionnant la visibilité de votre site sur le web :

Auditez l’accessibilité du site internet de votre cabinet

Très souvent, lorsque nous analysons les sites des Experts comptables qui viennent nous consulter, nous constatons que l’accessibilité n’a pas été définie comme le critère principal. Pourtant, en référencement naturel comme en référencement payant, ce devrait être votre critère prioritaire.

Encore faut-il définir ce que l’on entend par « accessibilité » lorsque l’on parle de site internet et de référencement !

Pour simplifier, je vous dirais que cette accessibilité doit être perceptible tant au niveau du visuel (le design) que du développement (le code)

L’esthétisme et l’adaptabilité aux mobiles : un site « full responsive »

L’esthétisme d’un site : un affaire de goût, mais pas uniquement …

Sur internet, la majorité des critères de classement sont parfaitement objectifs. A l’inverse, quand on parle d’esthétisme, nous savons bien que nous allons aborder là un critère totalement subjectif.

Malgré cela, si vous nous contactez pour recueillir notre expertise, je vous conseillerai de réaliser, au préalable et avec votre « équipe de communication » (vos collaborateurs), les 4 tests suivants :

  • Jetez un « petit » coup d’œil sur la « concurrence » que vous connaissez dans votre secteur géographique. L’objectif n’est pas de « copier ». Non ! Ce que nous souhaitons c’est que vous vous rendiez compte de ce qui est efficace, de ce qui attire votre regard ou de ce qui vous repousse en tant qu’internaute. Le domaine de l’expertise-comptable ne déroge pas à cette règle et la visualisation de sites internet de confrères permettra, peut-être, de constater l’importance du travail à réaliser sur le vôtre.
  • Faites une recherche sur Google avec la requête « Expert-comptable + le nom de votre ville » (PERPIGNAN, PARIS, LYON …) et allez visiter les sites proposés dans les 5 premières lignes. A chaque visite sur ces sites, revenez sur le site de votre cabinet. Quelle impression avez-vous ?
  • Posez-vous les questions que se poseront les internautes qui arriveront, pour la première fois, sur votre site. Trouvez-vous facilement les réponses ?
  • Allez sur votre site puis fermez les yeux 10 secondes, puis ouvrez-les 3 secondes, puis refermez-les 10 secondes. Qu’avez-vous en mémoire ?

Ces tests n’ont qu’un seul but : se mettre à la place du client-internaute à la recherche d’un expert comptable. Or c’est une situation que les professionnels de comptabilité n’ont pas pour habitude d’appréhender. Ils sont passés par des décennies de « non-commercialité », de surprotection, de développement par la recommandation qui vont à l’encontre de cette « opulente comparaison immédiate » fournie par le net. Or, si vous voulez développer votre cabinet grâce à internet, il va falloir changer d’état d’esprit et ne jamais oublier que :

  1. l’internaute qui visite votre site ne vous connaît pas,
  2. il est arrivé chez vous (le site de votre cabinet) « par hasard » (grâce à votre référencement),
  3. tout ce qu’il a fait pour venir jusqu’à vous, c’est une recherche de quelques mots sur Google et un simple clic sur une ligne : la votre

Dans ce contexte, voici les trois objectifs que vous devez nous devons atteindre :

  1. ce prospect doit rester sur votre site,
  2. il doit arriver sur la bonne page (celle qui réponde parfaitement à la question posée sur Google),
  3. à la fin de sa visite sur votre site, il doit prendre contact avec votre secrétariat afin de devenir un futur client de votre cabinet

L’adaptabilité aux mobiles : un des critères prioritaires pour Google

Ergonomie mobile de la search console de googleGoogle ne communique pas souvent sur ces critères de classement mais quand il le fait, mieux vaut en tenir compte. Dans une publication du 26/02/2015, Google annonce clairement qu’il privilégie les sites compatibles mobiles (« mobile-friendly »).

Ne pas prendre en considération cette « préconisation » serait un erreur. D’autant que certains outils vous sont gracieusement offerts dans la « GOOGLE SEARCH CONSOLE« . Une fois votre compte créé et votre site ajouté, cliquez sur le menu : Trafic de recherche > Ergonomie mobile (photo ci-jointe). Vous aurez alors accès à la validation de la comptabilité mobile de votre ou aux modifications préconisées par Google lui-même.

Mais, qu’est-ce qu’un site compatible mobile ?

Un site est compatible avec les mobiles (ou « full responsive ») lorsqu’il s’adapte en fonction des différentes tailles d’écran. Ainsi, certaines parties de votre site seront visibles sur des écrans de type « bureau » alors que sur les tablettes ou les mobiles, ces parties n’existerons pas, ou alors, sommairement.

Comment savoir si le site de mon cabinet est « full responsive » ?

Si vous souhaitez visualiser le « rendu » de votre site internet sur différentes tailles d’écran, je vous conseille d’utiliser le navigateur Firefox. Sur Firefox, une fois l’URL saisie et votre site affiché, maintenez les 3 touches « CTRL » + « MAJ » + « M » enfoncées simultanément. Une barre verticale vous permettra, en la déplaçant, de simuler l’affichage de votre site sur les différentes tailles d’écran.

La qualité du code utilisé

La qualité du code utilisé par vos développeurs sur le site internet de votre cabinet aura un impact prépondérant sur votre positionnement. Car, de cette qualité de code, dépendra :

  • la mise en exergue des éléments facilitant le référencement (le balisage),
  • la vitesse d’affichage de votre site sur le web,
  • les possibilités et la facilité d’évolution de votre site par de futurs développeurs.

Je vous entends déjà me dire que vous êtes Expert-comptable et, en tant que tel, vous n’êtes ni développeur, ni référenceur …

Si j’osais, je vous dirais que nous nous tenons à votre disposition pour d’hypothétiques demandes de devis SEO 😉 . Néanmoins, pour ceux qui voudrait faire une première analyse du code par eux-mêmes, il existe des outils « grand public » et gratuits qui vous permettent de valider le respect des principales règles SEO. Parmi ceux-ci, je vous conseille les deux sites suivants :

  • SEO AUDITOR pour une analyse succincte,
  • OUTIREF si vous souhaitez une analyse SEO un peu plus exhaustive.

Faites le test : rentrez l’URL de votre site et attendez les résultats de cet audit. A la lecture de ce rapport, vous pourrez constater l’importance du travail d’amélioration SEO à réaliser sur le site de votre cabinet …

Vérifiez la qualité du contenu publié sur le site de votre cabinet

Google est un moteur de recherche. En tant que tel, son unique but est d’apporter, à l’internaute, la meilleure réponse à la question posée. Cela peut paraître tellement simple, dit comme cela …

Cependant, Google ne parcourt pas les dizaines de milliers de milliards de pages sur le web « manuellement ». Des années de développement ont permis à ses ingénieurs de mettre au point des algorithmes capables de détecter « automatiquement » la qualité du contenu inscrit sur toutes les pages du web. Son objectif ? Soumettre, instantanément, un ordre de cohérence parfaitement adapté à la requête posée.

Si vous acceptez ce principe, alors vous comprenez aisément que Google privilégiera toujours les sites contenant des informations de qualité et censurera ceux qui en sont dépourvus.

Proscrivez les contenus dupliqués

La première des sanctions émanant de Google concerne la copie. En référencement, vous rencontrerez souvent le terme de « Duplicate content » ou contenu dupliqué.

Éliminez les contenus similaires à ceux présents sur d’autres sites

Google est parfaitement capable de détecter si le contenu que vous avez inséré est plus ou moins proche de celui présent sur un autre site internet. Dans le cas de contenu copié ou fortement similaire, la sanction est immédiate : déclassement de la page voire de la totalité du site.

Avant de publier, vérifiez donc le niveau de similarité de ce que vous avez écrit. Pour ce faire, vous pouvez utiliser l’outil de vérification de contenu plagié gracieusement fourni pas POSITEO.

Cependant, parfois, vous pouvez avoir intérêt à citer des propos ou les textes publiés sur un autre site (par exemple des extraits du Code Général de Impôts). Dans ce cas, faites-le de façon modérée et utilisez les balises appropriées indiquant à Google que vous faites une citation d’un texte existant : les balises <q> (pour un texte court) et <blockquote> (pour un texte long) sont prévues à cet effet.

Recensez les pages similaires dans votre propre site

Il peut arriver que certaines pages de votre site soient très proches en terme de contenu, voire identiques. Les exemples de « contenu dupliqué » que l’on rencontre souvent dans un cabinet sont les pages avec des paramètres (des pages dont les URL contiennent un « ? ») ou des pages de connexion.

Pour ce dernier cas, il arrive que la page de connexion pour vos clients soit différente de la page de connexion pour vos collaborateurs. Or, le contenu de chacune de ces pages risque d’être très proche. Pourtant ces pages auront une url différente. Vous voilà confronté à un exemple de contenu dupliqué auquel vous n’avez, peut-être, pas pensé …

Si tel est votre cas, vous aurez les deux possibilités suivantes pour résoudre cette duplication interne :

  1. vous pourrez précisez à Google que ces pages sont similaires et qu’il existe une page à prendre en compte en priorité (la page de connexion pour vos clients). Pour ce faire, insérez, sur chacune de ces pages, le code suivant :
  2. vous pourrez interdire à Google l’accès à ces pages. Cela peut se faire par le biais du fichier .htaccess ou par l’insertion d’une balise « noindex » sur chacune des pages que vous souhaitez bloquer. Dans ce cas, vous rajouterez ce code :

Vérifiez l’intérêt du contenu éditorial du site de votre cabinet

Vous l’avez compris, l’indice de qualité d’un site (Page Rank ou Domain Authority) dépend essentiellement de la qualité du contenu qui y figure. Le site d’un cabinet comptable n’échappe pas à cette règle. Pour améliorer sa présence dans les SERP (les résultats de Google) grâce à son contenu textuel, vous devrez donc veiller à respecter les 3 règles de base suivantes :

  1. Rédigez des textes d’une longueur raisonnable (300 mots minimum),
  2. Apportez des éléments de réponse. Promouvoir votre cabinet c’est bien ; mais fournir des réponses précises à des questions fréquemment posées dans votre domaine drainera bien plus de trafic sur votre site,
  3. N’aborder qu’un seul thème par page. Là encore, c’est le seul moyen pour propulser votre contenu tout en facilitant les techniques de maillage interne entre vos textes (voir plus bas).
  4. Utilisez intelligemment les balises HTML prévues pour mettre en forme vos textes et pour hiérarchiser votre texte pour le référencement (titre, mise en gras …). La plupart des sites des professionnels traitant de la comptabilité ont un outil de mise en ligne de contenu qui simplifie l’utilisation de ce balisage,
  5. Vérifiez la lisibilité de vos textes. Pour cela il existe des outils comme scolarius qui vous permettent de valider que vos écrits ne seront pas trop complexes et ne feront pas fuir les internautes (au risque d’augmenter le taux de rebond).
  6. Écrivez le plus régulièrement possible. Je me doute que vous n’allez pas rédiger des articles durant la période fiscale mais vous devez essayer de maintenir un rythme de publication constant.

Optimisez l’organisation de votre site sur le web

Une autre règle fondamentale en référencement est la prise en considération d’un site comme un élément totalement implanté dans un monde virtuel qui interagit avec lui et qui le traverse en le valorisant.

Cette notion d’interaction est essentielle. Elle explique l’importance cruciale, en référencement, des liens :

  1. les liens qui existent entre les différents pages de votre site (les liens internes),
  2. les liens qui partent ou qui viennent d’autres sites (les backlinks),

Utilisez le maillage interne

Le maillage interne est, sans conteste, l’un des principaux facteurs SEO pour Google. D’une manière générale, ce maillage interne désigne la façon dont vous avez lié les pages de votre site internet, entre elles.

Pour l’internaute, ce maillage interne permet l’optimisation de la navigation au sein d’un site. Il a, pour objectif, de faciliter la recherche tout en amenant l’internaute à considérer que vous êtes un professionnel compétent qu’il a intérêt à contacter …

Dans le domaine du référencement naturel, les liens internes sont essentiels. En effet, ces liens vont permettre de capter et répartir le « link juice » (jus de lien) à l’intérieur de votre site.

Qu’est-ce qu’un lien ?

Ces liens, vous pouvez les visualiser lorsque vous naviguez sur un site internet. Ils sont visibles grâce au sous-lignage et, parfois, grâce à une couleur différente. Ils se présentent comme cela : exemple de lien. Dans le cas présent, il s’agit d’un lien qui pointe à l’intérieur de cette même page mais la technique est exactement la même pour un lien qui pointe vers une autre page du site de votre cabinet.

Dans le code ce lien est caractérisé par le balisage HTML suivant :

Grâce à cette technique, vous allez pouvoir faire circuler le « jus de référencement » à l’intérieur de votre site afin de propulser les pages principales.

Maintenant que vous avez compris le principe, il va falloir le mettre en pratique.

Comment bien organiser ses liens ?

Pour cela vous allez devoir définir deux éléments organisationnels fondamentaux :

  1. les pages principales de votre site internet,
  2. les mots clés visés pour chacune de ces pages.

Une fois que vous aurez ces éléments, le « jeu » consistera à organiser les pages « non principales » (les pages enfants) qui traitent de la même thématique que les pages parents afin qu’elles « pointent » vers ces pages parents (technique du cocon sémantique).

Ce pointage s’effectuera en modulant les ancres des pages enfants afin d’optimiser le positionnement des pages parents tout en augmentant le champs lexical des mots clés (phénomène de longue traîne).

Prenons un exemple :

Imaginons que vous vouliez positionner votre page principale (votre page d’accueil) sur l’expression « Expert-comptable Perpignan ». Nous pourrions, dans ce cas, vous conseiller de créer les pages suivantes :

  • Quelles sont les principales activités économiques à Perpignan ?
  • Quelle est le poids des taxes locales à Perpignan ?
  • Quelles sont les aides dont peuvent bénéficier les entreprises qui s’implantent à Perpignan …

Sur chacun de ces pages, nous vous conseillerions d’insérer, dans le code, un lien qui pointe vers votre page principale (la page d’accueil). Mais, pour éviter une sanction de sur-optimisation et augmenter votre présence, nous vous conseillerions de moduler les ancres de la façon suivante :

  • « Expert-comptable Perpignan »
  • « Conseil comptable Perpignan »
  • « Comptabilité Perpignan » …

Récupérez des liens externes

Les liens externes (backlinks ou BL) jouent un rôle primordial dans une stratégie de référencement naturel.

En effet, tout comme les liens internes, les backlinks véhiculent du « jus ». Cependant, à la différence des liens internes, les liens externes transmettent du « Google Juice » émanant de sites internet extérieurs au vôtre. Ce faisant, ils apportent la notoriété et la popularité du site source vers le site lié.

Concrètement, il s’agit de liens pointant vers votre site sur le web grâce, là encore, à des balises HTML identiques aux liens internes. Cependant, tous les backlinks n’ont pas la même valeur …

Il existe 2 types de liens

La plupart des liens externes « classiques » sont des liens de type « dofollow ». Cela signifie qu’ils apportent le « jus » évoqué ci-dessus à la page cible.

Cependant, certains liens peuvent être « nofollow ». Ils se présentent, dans le code, de la façon suivante :

Le fait de rajouter ce rel= »nofollow » aura pour conséquence principale de ne pas apporter le jus de la page source à la page liée.

Vous allez me dire : « quel intérêt d’avoir des liens nofollow ? »

Eh bien, en pratique cela vous permet, malgré tout, de bénéficier d’une sorte de marque de confiance émanant du site source.

De plus, cela permet aussi de rendre « naturelle » votre politique de liens. En effet, un site qui ne bénéficierait d’aucun backlink nofollow pourrait sembler suspect aux yeux de Google.

En résumé : mieux vaux un superbe backlink nofollow qu’un très mauvais backlink dofollow

Comment mettre en place une technique de liens externes pour son cabinet ?

La recherche du « bon lien » est une quête qui occupe le temps de nombreux référenceurs. Encore faut-il reconnaître un bon backlink quand on l’a sous les yeux …

Comment déterminer qu’un lien est intéressant ?

Il existe des outils simples et gratuits qui vous indiquerons si le site qui vous propose un lien est de qualité suffisante ou pas.

Parmi eux, je vous recommande particulièrement le site Open Site Explorer de Moz. Car il présente l’avantage de fournir un score de dangerosité (SPAM SCORE). De plus, il offre les traditionnels indices de notoriété de la page et du domaine qui vous propose un lien.

Où trouver des backlinks de qualité ?

Souvent, nous avons, nous, les experts-comptables, des richesses que nous ne soupçonnons pas …

Récupérez des liens chez vos clients …

En effet, parmi nos clients, la plupart possèdent des sites internet. La majorité de ces sites bénéficie de peu de notoriété mais certains sont de véritables pépites aux yeux de Google …

Faites un test ! Demandez, à ces clients, l’insertion d’un lien vers votre site en « rémunération » de la qualité de votre accompagnement comptable, fiscale et juridique …

Vous verrez rapidement les conséquences positives dans vos positions sur les moteurs de recherche …

Utilisez les plateformes spécialisées dans l’expertise-comptable

Certaines plateformes de devis comptables affichent le profil des professionnels et autorisent l’insertion d’un lien vers leurs sites internet.

Si ces plateformes sont spécialisées dans l’expertise-comptable c’est un véritable « plus » en terme de référencement car Google les aura déjà cataloguées comme « ancrées » dans le secteur de la comptabilité.

Je vous donne un petit tuyau ; essayez du côté du site www.cherchecomptable.fr. Contrairement aux autres plateformes, ce site ne fait que de la mise en relation avec les experts-comptables. Mais surtout, le profil des professionnels s’affichent sur leur page d’accueil. Du coup, vous pouvez bénéficier d’un jus de référencement de premier plan sans aucun effort … Alors, pourquoi s’en priver ?

Participez à des forums …

Là encore, c’est une autre piste à creuser.

Elle est, certes, moins intéressante que la précédente. Mais, en y consacrant pas mal de temps, on peut asseoir son e-réputation en prodiguant quelques conseils comptables, juridiques ou fiscaux sur les forums spécialisés dans la création d’entreprise (gautier-girard.com, webentrepreneurdebutant.fr …) ou dans la comptabilité (compta-online.com).

Cela permet d’augmenter sa notoriété mais cela permet, aussi, de bénéficier d’un peu de jus de référencement …

 

Vous voilà maintenant prêt à glaner les premières positions sur Google. Néanmoins, si tout ceci vous semble complexe, n’hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions vous aider …

Référencement Expert-comptable : positionner le site de son cabinet sur internet Sirvel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *